Le rhododendron PJM
Rhododendron PJM
N

ommé d'après Peter J. Mezitt, le créateur de ce cultivar, le rhododendron PJM hybride jouit d'une floraison hâtive et abondante. Il s'acclimate de la plupart des expositions, le plein soleil comme l'ombre modérée. Ses fleurs sont teintées de mauve et de rose. En automne, son feuillage persistant vert foncé prend une belle coloration acajou. Il est rustique jusqu'à la zone 4b de notre climat. À maturité, ce rhododendron atteint une taille de 1,5 m et un étalement de 1 m. Il convient donc parfaitement aux petits jardins.

Les rhododendrons font partie des plantes acidophiles. Le ph de leur sol doit être maintenu légèrement acide. Un bon apport de compost fournit la matière organique dont ils ont besoin. Le taux d'humidité du sol est un facteur important de leur croissance. Les rhododendrons exigent une humidité constante, au moment de la floraison et des nouvelles pousses, surtout s'ils sont plantés en plein soleil.

Au Québec, la rigueur de nos hivers rend plus délicate la survie de nos rhododendrons. Bien que le cultivar PJM soit le plus rustique de notre climat, il vaut mieux protéger le plant en hiver, à l'aide d'une toile géotextile. Les bourgeons floraux, formés l'été précédent, sont très sensibles au dessèchement. Par ailleurs, il est fréquent de voir les feuilles s'enrouler sur elles-mÍmes, pendant la saison froide. Ceci est un mécanisme de protection de la plante pour limiter la perte d'humidité du feuillage. Au printemps, l'aspect des feuilles redevient normal.

Avec un entretien adéquat, un rhododendron peut espérer vivre de nombreuses années. Le mien est planté depuis 1996. Chaque printemps, sa floraison spectaculaire en fait un véritable bijou dans mon jardin ! Je l'adore !!! Les liens suivants vous apporteront un supplément d'information sur la culture des rhododendrons :


selection
Windows Media Player jouera ce fichier musical.

Page précédente Page suivante
XHTML-1 Valide !