Tendre dérive

Voici l'heure où son rêve
Soulève dans mon coeur
Et l'océan de mon âme
Des vagues bleues
De hautes flammes

Tel un phare dans la nuit sombre
Vers mon rivage, je l'attire
Sur une île d'un nouveau monde

Contre son coeur, je dépose
Mon visage ébloui
Et sur son corps, mes mains de feu
Si longtemps retenues
L'emmènent au bout de la nuit

À perte de souffle
Mes aveux se libèrent
Et brûlent mes lèvres

En ces instants de délire et de fièvre
J'écris mon avenir
Dans chaque étoile de ses yeux

Et tous mes soupirs
Sur sa peau chavirée
Mes plus secrets désirs
Murmurent son nom

Dans l'éternité captive
Et la nuit complice
Ma vie entière dérive
Entre ses bras

 
 
Actuellement visiteur(s) en ligne